[Translate to Französisch:] Auf dem Bild sehen Sie v.l.n.r.: Michel Tobler (SEOD), Christine Gygax (Maire Courtételle), Alain Tissot (Regiogaz), David Eray (Président du Gouvernement jurassien et Ministre de l’Environnement), Diego Brait (EDJ), Ronan Bourse (Ökostrom Schweiz), Jean-Claude Finger (Commune de Courtételle), Hervé Cattin (EcoBioVal), Vincent Boillat (EcoBioVal).

Medienmitteilung

Du biogaz agricole pour le réseau de gaz suisse

Le lundi 26 septembre 2022, EcoBioVal a fêté à Courtemelon (JU) la pose de la première pierre de son installation de biogaz qui alimentera directement le réseau de gaz jurassien. L’installation de biogaz agricole produira son énergie principalement à partir de lisier,de fumier et de déchets verts.

La demande en biogaz indigène a fortement augmenté suite à la situation géopolitique. EcoBioVal, lance donc la construction du projet au bon moment. Ökostrom Schweiz, l’association faîtière du biogaz agricole, et EDJ (Energie du Jura) en tant que gestionnaire de réseau, ont accompagné le projet d’injection de gaz et se réjouissent que la première pierre puisse enfin être posée.

 

En service à partir de fin 2023

L’installation devrait être mise en service fin 2023 et remplacer environ 8 GWh par an de gaz naturel fossile. L’injection se fera dans le réseau par le biais d’EDJ et bénéficiera des déchets verts collectés par le SEOD (Syndicat de gestion des déchets de Delémont et environs). L’installation de biogaz à Courtemelon est la première du genre en Suisse romande et est importante pour la décarbonation du canton du Jura. Ökostrom Schweiz soutient EcoBioVal, entre autres, dans la commercialisation de la production de biogaz et des prestations de protection du climat qui en découlent.

 

Le biogaz agricole a du potentiel

L’installation de biogaz de Courtemelon est un modèle phare et son exemple devrait être suivi par quelques agriculteurs dans les années à venir. L’agriculture dispose du plus gros potentiel inexploité de biomasse en Suisse. Si nous exploitions ce potentiel, 10 à 15% des importations de gaz pourraient être remplacées. EcoBioVal et ses partenaires Ökostrom Schweiz, EDJ  et SEOD  montrent la voie.

 

Sécurité énergétique associée à la protection du climat

La production de biogaz à partir de substrats agricoles tels que le lisier et le fumier présente le grand avantage de réduire les émissions de méthane grâce à la valorisation matière et énergétique de ces substrats dans un système fermé. La production de biogaz par les agriculteurs contribue ainsi à la réduction des gaz à effet de serre et représente une forme particulièrement durable de production d’énergie verte.

 

 

Portrait d’Ökostrom Schweiz : Ökostrom Schweiz est l’association faîtière des producteurs de biogaz agricole. Ses plus de 150 membres sont des agriculteurs qui sont aussi des gestionnaires du climat et de l’énergie. Les installations de biogaz agricoles sont des piliers de la stratégie énergétique et climatique. Le biométhane permet de produire de l’énergie sous trois formes : électricité et chaleur, biogaz combustibles ou biogaz carburant. Les installations de biogaz contribuent ainsi de manière significative à la protection du climat.

 

Portrait d’EcoBioVal Sàrl : EcoBioVal Sàrl est gérée par trois exploitants agricoles de la région de Delémont : Hervé Cattin, Thierry Chételat et Domaine de Courtemelon. Le projet d’installation de biogaz est développé depuis des années et se construit à Courtemelon (JU). Environ 20 000 tonnes d’engrais de ferme et de déchets verts alimenteront l’installation de biogaz, et elle devrait produire environ 8 GWh d’énergie par an.

 

Portrait d’Energie du Jura SA (EDJ) : Depuis sa création en 1989, EDJ assure la connexion avec le réseau de transport suprarégional et fournit du gaz naturel/biogaz à diverses entreprises et communes jurassiennes. EDJ se positionne comme centre de compétences pour l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables dans le Jura.